logoudaf
Edito

Bonjour,

La représentation des familles est pour l’Udaf une mission essentielle qui nous a été confiée par la Loi.
Nous ne pouvons donc passer à côté de ce qui se déroule en ce moment, c'est à dire les élections départementales et régionales. Nous serons là pour représenter les familles auprès des nouveaux élus, nous n'oublierons pas bien sûr les majeurs protégés que nous représentons, les personnes les plus vulnérables qui sont accueillies dans nos associations et pour lesquelles nous devons agir.
Vous savez que l’intergénérationnel est également au cœur de notre ADN. L’Udaf de la Drôme s’implique dans l'accompagnement des associations qui œuvrent dans ce sens et vous en fait part. Vous l’avez entendu lors de notre Assemblée Générale le 18 juin dernier, c’était le thème de la table ronde organisée suite à nos rapports institutionnels obligatoires en assemblée. Elle a permis de faire croiser les valeurs et les motivations de trois associations sur le territoire de la Drôme. Elles ont pour but une rencontre entre générations qui permet de transmettre et de partager dans les deux sens aux personnes les plus âgées vers les plus jeunes, mais aussi pour le coup avec l'apprentissage apporté par les jeunes sur l'utilisation de l'outil numérique mis en exergue lors de cette crise sanitaire, sous la forme d'ateliers jeux vidéos par exemple.
Elle a en effet obligé beaucoup d’entre nous à se tourner vers l'usage du numérique de façon obligatoire pour le travail ou de façon plus personnelle pour continuer à garder le lien avec la famille avec les amis, ne pas se perdre de vue et ne pas se retrouver seul, isolé. Autour de l'outil numérique l’Udaf et l’Unaf proposent d'accompagner les associations qui souhaitent mettre en place des actions de découverte et d’apprentissage tout au long de l'année s’appuyant sur différents outils.
Cette lettre électronique est également l’occasion de partager avec vous les actualités ou infos de notre réseau associatif et de nos partenaires.
Je vous souhaite à tous une bonne lecture et un très bel été.

/Sylvie Reverbel, Présidente de l'Udaf



Signature du Schéma Départemental des Services aux Familles

L’Udaf devient signataire du Schéma Départemental des Services aux Familles (SDSF) 2020-2024, en tant qu’interlocuteur des pouvoirs publics concernant les politiques familiales.
Elle en est partenaire officielle, aux côtés de la Préfecture, de l’Education Nationale, la CAF, le Conseil départemental et la MSA.
Autour des thématiques développées dans le Schéma (petite enfance, enfance, jeunesse, parentalité, animation de la vie sociale), l’Udaf veillera à porter la voix de l’ensemble des familles drômoises en rappelant notamment la diversité et la richesse de son réseau d’associations familiales.
Vous retrouverez une synthèse de ce schéma au moyen du lien suivant.


Emission Radio "Parentalité mon amour" - La culture et les familles

La dernière émission « Parentalité mon amour » du mercredi 9 juin a traité de "la culture et la famille, comme vecteur d'émanciaption"

Elle a donné la parole à :
- Caroline Bustos, comédienne intervenante pour la compagnie "Rue du Soleil"
- Philipe Rachet, directeur des relations publiques à La Comédie De Valence
- Audrey et Yoann deux jeunes ados ayant participé à un atelier de médiation culturelle proposé par la Maison des Adolescents à Valence
 et en portrait : Anne Marie Maure Chaze coordinatrice de la Maison des Adolescents

Cette émission est animée par Radio Méga et préparée par les services de la CAF et de l’Udaf dans le cadre du réseau parentalité REAAP.
Vous pouvez retrouver les podcasts des autres thématiques abordées précédemment en cliquant ici.

La prochaine émission aura lieu le 22 septembre sur la question du logement et des jeunes notamment.


Retour sur l’AG de l’Udaf et la table-ronde sur le lien intergénérationnel

L’Assemblée Générale de l’Udaf de la Drôme s’est déroulée le 18 juin 2021.
A cause de cette pandémie nous ne pouvions être nombreux dans les locaux, malgré cela, la majorité des administrateurs ainsi que les personnes invitées ont pu suivre les présentations des différents rapports en visioconférence.
Il a été fait un point sur l'importance de la dynamique des équipes de salariés de l’association qui n’ont pas lâché la barre tout au long de cette année un peu tempétueuse. Nous avons également remercié le personnel de l’EHPAD Blanchelaine ainsi que l’ensemble du réseau associatif pour avoir poursuivi leurs missions auprès des familles pendant cette période compliquée.

Puis, à l’issue du traditionnel et indispensable temps de vote des différents documents présentés, s’est tenue une table ronde sur le thème de l’intergénérationnel. Enregistrée par notre partenaire Radio Méga, je vous invite à retrouver l’ensemble des interventions en cliquant ici.

Elle donnait la parole à :
-    Marie-Claude Lefort et Olivier Ambrosi, Administratrice et Directeur du Carrefour des habitants de Nyons ;
-    Monique Faure et Bernadette Bétend, Présidente et bénévole de l’association « Maison des générations » ;
-    Henri-Paul Rodriguez, bénévole-relais de l’action « Lire et faire lire » que l’Udaf coanime avec la Fédération des Œuvres Laïques.
Nous espérons tous que la prochaine AG puisse se tenir en présentiel, réunissant le maximum d’entre vous.

/ Sylvie Reverbel, Présidente de l’Udaf



Interpellation des nouveaux élus départementaux

Les élections départementales et régionales ont eu lieu les dimanches 20 et 27 juin.
C’est l’occasion pour l’Udaf et son réseau d’associations familiales de faire remonter aux prochains élus les principales problématiques rencontrées par les familles drômoises ainsi que des propositions pour y répondre.

L’Unaf a préparé au niveau national un argumentaire afin de les interpeller autour de 6 thèmatiques en lien avec les compétences de la Collectivité :
- Les services aux familles
- La protection de l’enfance
- Les personnes âgées
- Les personnes en situation de handicap
- L’accompagnement social et l’insertion
- La jeunesse

L'Udaf a sollicité vos Associations Familiales sur chacune de ces thématiques afin de recueillir des réalités de terrain, objectivées et éventuellement étayées par des données chiffrées, ainsi que des propositions pour y répondre et ce dans l’intérêt des familles.
Elle transmettra l'ensemble de ces éléments à la rentrée aux élus départementaux et leur proposera de les rencontrer pour en échanger plus directement.


Journée du Réseau Parentalité REAAP

La prochaine journée du Réseau Parentalité REAAP aura lieu le mardi 28 septembre sur le thème de l'évolution des structures familiales.
Elle aura lieu en trois lieux du département, au Clévos à Etoile-sur-Rhône, au Centre Social Colucci de Montélimar et celui de Tain l'Hermitage.
Elle s'appuiera notamment sur la projection du film-documentaire "Familles en mutation" et l'intervention de Daniel Coum, psychanaliste et Directeur de l'association Parentel.
L'après-midi des ateliers seront proposés aux partenaires pour échanger sur leurs pratiques, identifier leurs difficultés face à cette diversité de situations familiales et les leviers pour y répondre.



Fête du sourire de l’APF France Handicap

Le samedi 3 juillet 2021, l'APF France Handicap (territoire Drôme-Ardèche) organise sa traditionnelle Fête du Sourire, qui se tiendra à la salle d'Ombrage du Parc Jouvet, de 14h00 à 18h00.

Il s'agit d'une manifestation qui a pour but de sensibiliser le public au handicap tout en s'amusant.

Sur place, il y aura des jeux, une activité cirque, un magicien, un stand de balade à poney et plusieurs associations de sensibilisation au handicap qui proposent des activités ludiques.

Samuel MARIE sera le parrain de cette édition. Écrivain Globetrotteur, ce jeune Grenoblois tétraplégique a voyagé dans de nombreux pays, toujours avide de nouveaux défis, de nouvelles rencontres et expériences.

La fête est accessible pour tous et l'entrée est gratuite.


/ Sylvie Reverbel, administratrice de l'APF France Handicap



Formations en apprentissage et en alternance des MFR

Les 6 MFR de Drôme Ardèche (Maisons Familiales Rurales), et les quelques 1000 jeunes en formation de la 4ème à la licence pro se préparent à bien finaliser cette année scolaire… et comme celle de 2020-2021, elle a été perturbée par la Covid.
Cependant les jeunes dans nos diverses formations par alternance et en apprentissage ont su tirer leur épingle du jeu en validant leur année par la réussite de leur diplôme.
Rappelons quelques chiffres des promotions sorties en juin 2020 : 79 % de réussite pour le brevet des collèges, 87 % de réussite au CAP, une moyenne à 96 % pour les bac et brevet professionnel, 95 % pour les BTS et 92 % pour les licences.
Les familles, les maitres de stage et d’apprentissage, ainsi que les équipes de formateurs et éducatives des MFR sont à féliciter car tous ont accompagné les jeunes durant cette année de pandémie, en limitant les effets des confinements, en adaptant les accueils en stage ou apprentissage, en adaptant les moyens à domicile pour permettre le distanciel… et une mention particulière à tous ces jeunes qui pour la grande majorité ont gardé une bonne dynamique dans leurs études.
La réussite n’est pas le fruit de l’action de l’un ou de l’autre, mais c’est la conjugaison de tout ce collectif… ensemble nous irons toujours mieux et plus loin.

Pour tous contacts & renseignements : fd.26@mfr.asso.fr - site : http://www.mfrdromeardeche.fr/

/Bernadette Chorier, Directrice de la Fédération des MFR



Ateliers intergénérationnels autour du jeu vidéo

Cinq ateliers « Juniors, séniors, tous gamers ! » proposés par notre association « Maison des générations » ont eu lieu les mercredi après-midi du 19 mai au 16 juin 2021 dans les locaux de l’Udaf à Valence.
Ils ont réuni autour du professionnel Fred Moulin, ancien journaliste de Canal+, de 10 à 12 binômes composés de jeunes entre 13 et 17 ans (et leurs animateurs) issus de la Maison Pour Tous de Fontbarlettes et des séniors entre 73 et 85 ans.
A chaque atelier une série de 4 à 5 jeux différents étaient présentés et un roulement se mettait en place pour permettre à tous de les expérimenter.
Le matériel utilisé se composait de tablettes, écrans, manettes…
Une progression a pu se faire, l’apprentissage des outils a demandé concentration, réflexion et créativité. Certains séniors ont pu voir qu’ils préféraient tel jeux de stratégie, d’imagination, de précision… D’autres ont pu constater l’intérêt de simplement observer. Les jeunes ont manifesté beaucoup d’empathie, de patience et de bienveillance pour expliquer aux aînés la marche à suivre !
Au-delà de l’aspect ludique, il a été mis l’accent sur les liens intergénérationnels qui se sont tissés au fil des séances et de leur intérêt. Tout le monde a bien « joué le jeu ».
Tous les participants ont tiré un bilan positif de cette action et ont demandé qu’elle se renouvelle.
Ex de témoignages :
« Moi j’ai vraiment ressenti une complémentarité et j’ai été sensible à la bienveillance des jeunes et au respect mutuel. »
« A refaire, hors période d’examen. Encore bravo pour cette initiative et le choix de l’animateur, compétent et sympathique. »
De nouveaux ateliers seront programmés à l’automne. Si vous êtes intéressés, jeunes ou plus âgés, n’hésitez pas à contacter l’association à annemarie.georges@wanadoo.fr.

/ Monique Faure, Présidente de la Maison des générations



Pension alimentaire et Mutualité Sociale Agricole

La MSA propose un nouveau service en cas de séparation et peut désormais devenir l’intermédiaire dans le versement de la pension alimentaire.

Le montant de la pension alimentaire peut être fixé par un juge aux affaires familiales, que vous soyez marié ou si vous ne parvenez pas à un accord avec l’autre parent.
Si vous le souhaitez, vous pouvez également conclure un accord amiable avec l'autre parent.

Dans le cas d'un accord amiable avec l'autre parent et si vous n'étiez pas marié, la  MSA peut vous délivrer sur demande un document officiel qui fixe officiellement le montant de la pension alimentaire : le titre exécutoire. Ce titre valide le montant, vous garantit un montant de pension alimentaire minimum et facilite l'intervention de la MSA en cas d'impayé.

L'intermédiation financière :
Vous pouvez confier à la MSA le rôle d’intermédiaire pour ne plus avoir besoin de contacter l'autre parent pour verser ou recevoir la pension de vos enfants. Vous évitez ainsi d'éventuels conflits et facilitez l'éducation de vos enfants.
Le parent qui est en charge de la pension alimentaire la verse tous les mois à la MSA qui prend le relai et reverse la pension au parent qui doit la recevoir.

Qui peut bénéficier de l'intermédiation financière de la MSA ?
Ce service est accessible à partir du 1er octobre pour les pensions alimentaires non payées ou partiellement payées par l’autre parent et, depuis le 1er janvier 2021, à tous les parents séparés dès que la pension a été fixée dans un titre exécutoire.
Pour en bénéficier vous devez faire une « Demande d'allocation de soutien familial, d'intermédiation et d'aide au recouvrement » en ligne.
Plus d'informations au 3238 (prix d’un appel local).

L'aide au recouvrement des pensions alimentaires impayées :
Si l'autre parent ne paie pas intégralement, de manière irrégulière (par exemple, un mois sur deux), ou pas de pension alimentaire, la MSA verse l'allocation de soutien familial à titre d'avance sur la pension alimentaire due dès le premier mois d'impayé. Le montant avancé sera ensuite récupéré auprès du parent défaillant.
Avec le service public des pensions alimentaires, vous autorisez la MSA à agir à votre place pour obtenir le paiement de la pension alimentaire impayée auprès du parent débiteur.
Pour bénéficier de ce service, vous devez faire une demande de soutien familial, d’intermédiation et d’aide au recouvrement à l'issue du premier mois où la pension n'est pas ou pas intégralement payée par l'autre parent.

Bon à savoir :
L'agence de recouvrement et d’intermédiation des pensions alimentaires de la MSA peut vous aider dans vos démarches.
Rendez-vous sur www.pension-alimentaire.msa.fr

Pouvoir renforcé pour la récupération des sommes dues :
La loi renforce le pouvoir des MSA pour récupérer les sommes dues auprès du parent défaillant. La MSA peut, par exemple, directement se rapprocher de l'employeur de l'autre parent, ou des organismes bancaires, pour obtenir le paiement de la pension alimentaire des sommes impayées depuis les 24 derniers mois et pour les 24 mois à venir.

La  MSA peut désormais vous transmettre des renseignements relatifs à la situation du parent débiteur (adresse, revenus...) afin de faciliter la fixation de l'obligation d'entretien par les autorités judiciaires (tribunal de grande instance).

La médiation familiale :
En cas de séparation, la MSA vous aide et vous accompagne au-delà du versement de nouvelles prestations.
Pour organiser au mieux votre séparation et apaiser les conflits, vous pouvez bénéficier de la médiation familiale. Les associations de médiation familiale, partenaires de la MSA, vous aident à trouver un accord sur les aspects concrets liés à la séparation (planning d'accueil de votre enfant, contribution financière à son entretien...). Le coût de ces séances est proportionnel aux ressources déclarées par chacun des deux parents.

De plus, les MSA et les CAF organisent dans tous les départements des séances d'information collectives « Parents après la séparation » afin de vous donner accès à l'ensemble des informations et relais utiles lors d'une séparation, notamment sur les champs juridiques, sociaux et psychologiques.

Pour plus d'informations autour de la séparation et des impayés de pension alimentaire, consultez le site www.pension-alimentaire.msa.fr

/Brigitte Ménétrieux, administratrice Udaf
et représentante familiale à la MSA



Réalités familiales "Familles face à la crise sanitaire"

La crise sanitaire et particulièrement le premier confinement du printemps 2020, ont bouleversé la vie des familles.
Pour en prendre la mesure, l'Unaf a édité un nouveau numéro de "Réalités Familiales" sur ce sujet, préfacé par Adrien Taquet, secrétaire d’Etat en charge de l’Enfance et des Familles.
Il donne la parole à une trentaine de contributeurs : experts, universitaires, professionnels et associations.
Vous pouvez le retrouver et le commander en cliquant ici.



Guide parents Unaf "Protéger mon enfant du tabac"

La consommation de tabac chez les adolescents est une préoccupation majeure pour les parents.
Pour les aider face à cette question sensible, l’Unaf et le Comité national contre le tabagisme (CNCT) éditent le guide parents « Protéger mon enfant du tabac : comment faire ? ».
Sans nier leurs inquiétudes, ce guide pratique a pour objectif d’aider les parents à réagir pour accompagner leurs enfants face à une potentielle addiction au tabac, autour de trois axes : la prévention, le dialogue et l’orientation vers des services spécialisés pour arrêter de fumer.
Vous pouvez le télécharger en cliquant ici.


Livre blanc Open/Unaf "Parents, enfants & numérique"

OPEN (Observatoire de la Parentalité et de l'Éducation Numérique) et l’Unaf ont publié conjointement un Livre Blanc nourri par deux études approfondies sur la parentalité numérique.
Ces études répondent aux questions suivantes :
-    Quelles sont les stratégies éducatives déployées par les parents ?
-    Le numérique un sujet de satisfaction ou d'inquiétude ?
-    Quelles sont les difficultés rencontrées par les familles et les solutions qu'elles attendent ?

N'hésitez pas à le télécharger en cliquant ici


©2022    |    contact   |    mentions légales    |    plan du site